Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2011

Louis XV

(Paul Del Perugia, Editions de Chiré)

 

 

Louis XV (SOUSCRIPTION 2011)

 

 

 

 
LE livre qui rend justice à Louis XV !  

« Le Bien Aimé apparaît ici comme un homme solitaire et secret. Il fuit la vie publique et se réfugie dans ses ermitages, loin de la Cour. Il ne veut vivre qu’avec ses amis, et sans trop de scrupules, est aussi d’une certaine manière, et si curieux que cela puisse paraître, un catholique dévot : « Le fond de son tempérament, écrit d’Argenson, le porte à la dévotion. » 
« La France sous son règne n’est déjà plus un corps politique organisé, mais une juxtaposition de plusieurs clans très puissants et avides : la très haute noblesse, les parlements, les jésuites, le parti janséniste et la secte des philosophes. Tous se disputent le pouvoir et l’opinion. Louis XV a peine à gouverner. La tâche excède souvent ses forces même son autorité royale. Soucieux de plus de justice et désireux d’établir l’égalité devant l’impôt, il ne peut y parvenir à cause de l’opposition des privilégiés. « De même sur le théâtre européen et mondial, quand il veut, en défenseur de la catholicité, contrecarrer les entreprises de ’Angleterre mercantile et protestante, il connaît souvent l’amertume de l’échec. « Soutenant sans cesse l’intérêt, rempli de détails et de dialogues, très personnel, animé d’une grande sympathie pour son personnage, le Louis XV de Paul Del Perugia est un livre qui fait revivre d’une manière saisissante le drame de la monarchie française à son déclin. »

(Jean de Viguerie, Fideliter, N° 138, novembre-décembre 2000)  
 

« Le lecteur qui aime l’inédit sera servi ; M. Del Perugia a dépouillé une documentation énorme (que d’années il a dû y passer !) et il nous fait de Louis XV un portrait si vivant, si intime, si véridique, que l’on ne peut s’empêcher d’en être touché. (...) On comprend alors les dévouements, peu nombreux certes, mais absolus, que ce monarque a suscités : c’est que ceux-là le connaissaient vraiment. On comprend aussi que Louis XV ait été « le bien-aimé » pendant de si longues années, avant que la propagande philosophique anti-religieuse et antimonarchique ait fait son effet. Le peuple ne se trompait pas alors ; quel dommage que les élites du pays n’aient pas eu cette clairvoyance, car c’est d’elles qu’est venue cette vague de calomnies qui, à la longue, a tout emporté. On se prend aussi à plaindre ce roi qui dans le privé ne fut pas un homme heureux : orphelin à trois ans, roi à cinq ans ! Pauvre petit roi si timide, au milieu de la foule chamarrée des courtisans, sans père ni mère, songez-y bien, et qui avait si grand peur de mal jouer son rôle dans les interminables cérémonies de Versailles ! Marié trop tôt et mal marié, très vite il verra sa confiance et même sa présence repoussées ; ses enfants seront écartés de lui... par quelle obscure coterie, M. Del Perugia le dit aussi. Mais la révélation la plus étonnante du livre, c’est celle de l’âme chrétienne et de la profonde vie religieuse du roi. Personne, à ma connaissance, n’avait encore exposé cela. (...) En attendant, lisez-le dès qu’il sera paru ; rarement ouvrage a autant mérité d’être complimenté et recommandé. »

(Christian Lagrave, Lecture et Tradition, N° 57, décembre 1975) 
 

« Louis XV, fort averti des dangers qui montaient, a montré une grande lucidité et a travaillé personnellement avec beaucoup de constance. Il a dû mener presque seul, souvent en secret, la politique du royaume, tant son entourage et ses ministres étaient gangrenés. Louis XV avait une vision très moderne de la société qu’il voulait réformer, notamment en établissant l’égalité devant l’impôt. C’est lui aussi qui a pris, malgré de gros risques, la décision qui aurait pu sauver la France : la suppression des parlements obsolètes et séditieux. Malheureusement, son trop faible successeur les rétablira. »

(Renaissance Catholique, N° 63, juillet-octobre 2000)
 


Actuellement en souscription aux Editions de Chiré