Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2015

LA FEMME ET L'ENFANT DANS LA FRANC-MAÇONNERIE UNIVERSELLE

(Abel Clarin de la Rive, Editions Saint-Rémy)

 

G2-8162-0299-1.jpg

Soulever le voile épais derrière lequel s’abrite encore la Franc-Maçonnerie Universelle pour corrompre systématiquement la Femme et l’Enfant et préparer les voies de l’Antéchrist, afin d’assurer le triomphe final de Lucifer, tel fut le dessein de l’auteur qui pendant environ un an, a rassemblé de nombreux matériaux qui servent de base inébranlable à cet ouvrage. D’après les esprits clairvoyants, Satan fait des efforts désespérés pour ressaisir sa proie et semble ressusciter, sinon le panthéisme polymorphe des Gnostiques, tout au moins le dualisme de Manès.

 

Le mal personnifié voudrait être un Dieu rival de Dieu lui-même. Au Roi de la lumière, les Francs-Maçons cherchent encore à opposer un roi des ténèbres et se plongent bien dans le Manichéisme, puisque cette hérésie préconisa l’idée de la souveraineté et de l’ubiquité de l’Ange rebelle. Pour la réussite de ses projets infernaux, la secte a besoin de la Femme et de l’Enfant ; l’auteur va impartialement, examiner et étudier comment elle tente leur conquête.

 

Disponible aux Editions Saint-Rémy

15/04/2015

Les origines occultistes de la franc-maçonnerie

(JC Lozac'hmeur, Editions des Cimes)

 

les-origines-occultistes-de-la-franc-maconnerie-jc-lozac-hmeur.jpg

« Qu’est-ce que la franc-maçonnerie ? D’où vient-elle ? Quel est son secret ? Quels sont ses objectifs ? Telles sont les questions auxquelles il est répondu dans cet ouvrage. Après avoir dans un précédent livre démontré que le culte des « Fils de la Veuve » est la forme moderne d’une antique religion à mystères opposant un « Dieu Civilisateur » à un « Dieu Tyrannique » identifié au Dieu de la Bible, l’auteur conduit dans ces pages sa recherche à son terme. En effet, si, comme tout l’indique, les Initiés travaillent au retour de l’Âge d’Or, il importe de savoir ce que sera la société dont ils préparent l’avènement. C’est ici que l’étude systématique des différentes composantes de la Franc-Maçonnerie apporte de précieuses informations.

Les rites du Compagnonnage, le culte d’Osiris et celui de Mithra, dévoilent l’essence même de ce monde à venir, à savoir sa haine inexpiable à l’encontre du Dieu du Décalogue et de l’Incarnation. L’Alchimie, la Rose-Croix et la Kabbale complètent le tableau. Totalitaire et résolument prométhéenne, cette civilisation aura pour objectif la divinisation de l’Homme par le développement des sciences et des techniques. Dans cet univers globalisé d’où famille et patrie auront disparu, on pratiquera l’eugénisme et l’euthanasie. L’individu, libéré des règles de la morale, pourra s’adonner aux passions les plus viles. Quant aux religions, elles auront été unifiées au sein d’une « Eglise Universelle » ayant pour loi la « religion de Noé » chère aux Kabbalistes.

Au sommet de cet univers pyramidal et rationalisé, un surhomme jouissant de tous les pouvoirs (« le Soleil » de Campanella) imposera sa loi à la terre entière. »

 

SOMMAIRE :

•  Préface

•  Introduction

•  La Gnose Transhistorique

•  Le Compagnonnage

•  Le culte d’Osiris

•  Le culte de Mithra

•  L’Alchimie

•  La Rose-Croix

•  La Kabbale

•  Le Néoplatonisme

•  CONCLUSION GÉNÉRALE

•  Annexe I : Le Saumon de la Connaissance

•  Annexe II : Note sur le Néoplatonisme

•  Annexe III : L’inférence par induction incomplète suffisante

•  Index des noms cités

•  Table des matières

 

Disponible aux Editions des Cimes

20/10/2014

La Terreur fabriquée

(Webster G. Tarpley, Editions Demi Lune)

bec089f952d353430af566512a5047a5.image.249x384.jpgL’effondrement des Tours du World Trade Center le 11 septembre 2001 est encore inscrit ans toutes les mémoires.

Cependant, plus de dix ans après ces événements, la version officielle défendue par le Gouvernement des Etats Unis comporte des zones d’ombres et des éléments peu vraisemblables.

Un certain nombre de chercheurs indépendants se sont consacrés dans les années suivantes à la recherche de la vérité sur ces attentats.

Le journaliste d'investigation Webster  G. Tarpley a mené une enquête rigoureuse et de très grande qualité qu'il nous propose dans la Terreur fabriquée, afin de tenter de répondre aux questions restées sans réponses.

 Son analyse et le résultat de ses recherches sont accablants  pour l'administration Bush et les néoconservateurs au pouvoir à l'époque, dont l’accumulation de mensonges et de fausses allégations est proprement effrayante (Affaire du Kosovo, armes de destructions massives de Sadam Hussein, et plus récemment, armes chimiques de Bachar Al Assad en Syrie, …) .

Pour en revenir au 11 septembre, rien dans la version officielle ne résiste à une analyse sérieuse et objective.

Tout d’abord, des tours conçues spécialement pour résister à ce type d’attentat  qui s'effondrent suite à un simple crash d'avion, ensuite la tour n°7 qui sans avoir été percutée s’écroule subitement…

Par ailleurs, en ce qui concerne le Pentagone, le trou d'impact est curieusement inférieur à la taille de l'avion incriminé…

Enfin, le  nettoyage  très rapide de la scène du crime à Ground Zéro ainsi que le refus de la création d'une commission d'enquête indépendante sont pour le moins curieux...

Pour l’auteur, les coupables incriminés par les Etats Unis sont des lampistes manipulés par les officines ténébreuses des agences du renseignement américain, dans le but de préparer l’opinion américaine a une opération de déstabilisation systématique de l’équilibre fragile du Moyen Orient, passant par la destruction des Etats récalcitrant à l’organisation du Nouvel Ordre Mondial prôné par les USA.

L’actualité de ces dix dernières années confirme sans difficulté les propos de WG Tarpley.

Un ouvrage amplement documenté qui permet de mieux comprendre l’actualité internationale en ne négligeant pas ce qui se passe en coulisse…

 

 

Disponible aux Editions Demi Lune

05/07/2014

La Conjuration Antichrétienne ou le Temple Maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l’Église Catholique

(Mgr Delassus, Editions KontreKulture)

delassus.pngMonseigneur Henri Delassus (1836-1921) est un prêtre catholique, docteur en théologie et chanoine du diocèse de Cambrai, né à Estaire dans le Nord. Il est ordonné prêtre en 1862 et officie à Valenciennes puis à Lille. En 1874 il est nommé chapelain de la basilique Notre-Dame-de-la-Treille. Dès 1872 il collabore au journal La Semaine religieuse du diocèse de Cambrai, et en 1874 il en devient propriétaire et directeur, assurant lui-même la rédaction de la revue. En 1904 il est nommé prélat de la maison du Pape puis pronotaire apostolique en 1911. Sur demande de la Cour romaine, il reçoit le titre de docteur ad honores par la Faculté de théologie de Lille.

Antilibéral et contre-révolutionnaire, il fut l’un des premiers à percevoir que sous les dessous de la destruction programmée du catholicisme se trouvait un projet de domination mondiale. Il n’eut alors de cesse de le dénoncer dans différents ouvrages et de le combattre, ce qui fait de lui le premier des antimondialistes.

Dans La Conjuration Antichrétienne ou le Temple Maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l’Église Catholique, Henry Delassus nous propose une exploration historique, philosophique et religieuse à travers les étapes de la destruction de l’Église catholique par ceux qui, de la Renaissance à la Réforme, puis par les différentes Révolutions, ont programmé l’avènement d’une République universelle judaïque et maçonnique. Nées dans les loges, elles-mêmes instruments d’une petite élite aux visées oligarchiques, les idées humanistes et naturalistes, puis le protestantisme et enfin le libéralisme des Lumières n’ont été que les manifestations d’un long combat pour imposer une vision unifiée de l’homme menant à un mondialisme qui n’est que l’avènement d’un messianisme matérialiste. Pour y arriver, il a fallu et il faut encore écraser le catholicisme, universalisme dont la réalisation concerne un autre plan, le plan céleste, et qui pourtant est un obstacle absolu au projet terrestre de la franc-maçonnerie, car ce sont là deux idées de l’homme qui ne peuvent coexister. « Si l’on veut indiquer la place que l’homme prend dans la pensée moderne, il n’y a pas d’autre mot à employer que celui d’homothéisme [...] On ne peut imaginer un contraste plus grand avec la conception chrétienne de l’homme. Ajoutons que l’on ne peut rien concevoir de plus parfaitement identique à l’attitude des anges rebelles en face de Dieu au jour de la grande tentation. » Ce combat peut ainsi se résumer en une seule phrase : celui du Christ contre Satan.

Disponible aux Editions Kontrekulture

23/06/2014

Quelques conférences et entretiens de Philippe Ploncard d'Assac

-Le nationalisme français, avec Serge De Beketch, Radio-Courtoisie

2001 :

http://youtu.be/2nK7byitbZY

- Le combat des idées, 16 novembre 2008 :

http://youtu.be/kzHK60LP1gw

-Le Nationalisme français avec Franck Abed, 2011 :

http://youtu.be/zIdG8gNeZLo

-La Maçonnerie avec Franck Abed, 2011 :

http://youtu.be/_RbTo9izMI0

-Le complot mondialiste avec Franck Abed, 2011 :

http://youtu.be/0woTJqMyQrc

- Intervention au banquet des 60 ans de Rivarol, 23 Février 2011

avec Franck Abed :

http://youtu.be/78-V9mDATcM ;

http://youtu.be/hJm3o3v5iRg

- Connaître l'ennemi, ses méthodes, sa tactique, ses buts, 14 mai

2011.

-Les attentats du 11 Septembre 2001, septembre 2011:

http://youtu.be/f93yLUIdhmw

- La Politique avec Franck Abed, 3 décembre 2011 :

http://youtu.be/ewmuExeZB3o

-Entretien avec Johan Livernette, 24 janvier 2012 :

http://youtu.be/39suxMu_QvU

- Le nationalisme français, la réponse au mondialisme, 12 mars

2012, Lyon :

http://youtu.be/ZpIqNYCVlM8

-Le nationalisme, solution contre les méfaits du mondialisme, 31

mars 2012:

http://youtu.be/8VYbpcW4SW8

- Le complot mondialiste, 24 avril 2012 - Châtillon-sur-Chalaronne

- Le Nationalisme avec Florian Rouanet, 2 juin 2012 :

http://youtu.be/Z9YjnFQY6sA

- Le Mondialisme avec Florian Rouanet, 6 octobre 2012 :

http://youtu.be/HUuSIj4X7Ro

- Actualité et politique I avec Florian Rouanet - 16 novembre 2012)

: http://youtu.be/I5DRDc9bJbY

-Mondialisme ou Christ-Roi ! avec l'AFS - 16 novembre 2012 :

http://youtu.be/8fqoVM38mMU

-Apprendre la dialectique nationaliste, 6 octobre 2012 :

http://youtu.be/AFu2PlIr_bY

-Actualité et politique II avec Florian Rouanet, 8 décembre 2012 :

http://youtu.be/QbSMoy4uKOc

-Le rôle du décret Crémieux dans la détérioration des relations franco-arabes, 8 décembre 2012 :

http://youtu.be/Z6fGzq2AjrY

-Les présidentielles et la trahison des "biens pensants", 2 juin

2012:

http://youtu.be/h12J_R-TB9o

- Actualité et politique III avec Florian Rouanet - 26 janvier 2013 :

http://youtu.be/B3hMIgvDMtU

-Évolution de la société ou complot contre la société ? 26 janvier

2013 :

http://youtu.be/8MJjKuFhU4I

-La démission de Benoît XVI, conséquence de la mainmise judéomaçonnique sur Rome, 9 mars 2013 :

http://youtu.be/Rr6T7maN8RY

- Église, Maçonnerie et actualité avec Florian Rouanet, 27 avril

2013 :

http://youtu.be/tVFZlDrwlGg

-Le nationalisme face aux "compagnons de route" du mondialisme messianique, 27 avril 2013 :

http://youtu.be/1Yx6SejrYro

-Les crimes d'État du mondialisme, 31 mai 2013 :

http://youtu.be/bo4fSXvWCwI

- Actualité et politique IV avec Florian Rouanet, 8 juin 2013 :

http://youtu.be/QlOO60TARIw

-Le nationalisme face à l'escroquerie démocratique, 8 juin 2013 :

http://youtu.be/fArijeRNAU4

-Actualité et politique V avec Florian Rouanet, 5 octobre 2013 :

http://youtu.be/KhmUfsp07gY

-Entretien du 14 novembre 2013, avec E&R Aquitaine :

http://youtu.be/u1WpZ8VkcDs

-Actualité et politique VI avec Florian Rouanet, 6 décembre 2013 :

http://youtu.be/ViZDpkHZtZI

-Faut-il voter pour le Front National ? 7 décembre 2013 :http://youtu.be/simjvNyiYNs

-Actualité et politique VII avec Florian Rouanet - 25 janvier 2014 :

http://youtu.be/4icVghxKxrw

-La troisième Révolution dite française, 25 janvier 2014 :

http://youtu.be/ZZgtWt7ibAU

 

 

15/04/2014

L'antisémitisme, maladie ou conséquence

 

Conférence de Philippe Ploncard d'Assac du 8 mars 2014 en ligne à l'adresse ci-dessous:

http://ploncard-dassac.over-blog.fr/

Sujets abordés :
Définitions et origines de l'antisémitisme, peuple de Sem, anathèmes de "nazi", discriminations et droit à la différence, différents courants juifs, petits et gros juifs, sionisme, peuple-messie, complot judéo-maçonnique, maladie judaïque, illuminisme des Skull and Bones, affaire Ukrainienne et Poutine, affaire Dieudonné, "nos" milieux philosémite, Jean Sévillia, Paul-Éric Blanrue, scientisme, Hervé Ryssen, vote Front national (direction actuelle, Megret, "épuration")...

 

Pour toute correspondance avec M. Ploncard d'Assac :
04 94 27 90 99
sppdassac@hotmail.fr

10/02/2014

De l’illusion démocratique au réalisme social

(Adrien Loubier, Editions Sainte Jeanne d’Arc)

 

I-Miniature-5509-de-l-illusion-democratique-au-realisme-social.net.jpgLe rôle de Jean-Jacques Rousseau dans la propagation d’idées fausses sur l’origine et l’organisation de la société, notamment par le Contrat social et le Discours sur  l’origine de l’inégalité parmi les hommes, fut déterminant dans la constitution du corpus doctrinal de la révolution française et de sa progéniture, la démocratie actuelle.

 

Cependant, le théologien jésuite François Suarez (1548-1617) va dégager des conclusions similaires à celles de Rousseau, quelques deux siècles en avance, dans son ouvrage Du pouvoir civil, de sa nature, de son origine, de ses limites, et de ses rapports avec le pouvoir pontifical.

 

La méthode employée par Suarez est la même que celle de Rousseau : le raisonnement est construit « en dehors de toutes considérations historiques sur les divers stades de la vie sociale ».

 

En commençant par écarter les faits, le raisonnement se trouve logiquement faussé et les conclusions ne peuvent qu’être utopiques et c’est sans surprise ce qui arrive avec la démocratie hypothétique découlant de la multitude, présentée par Suarez comme l’origine de tout pouvoir.

 

Pour remédier à cette conception faussée de l’origine du Pouvoir, dont nous subissons aujourd’hui encore pleinement les conséquences avec le régime actuel, Adrien Loubier va dans une seconde partie nous rappeler les fondements de la Cité, dont la cellule de base est la famille et non la multitude, et dont le couronnement sera, après la création successive des différents corps intermédiaires, le roi garant du bien commun.

 

Une bonne synthèse qui permet de s’écarter des « nuées démocratiques » et de revenir au réel en raisonnant sur de bonnes bases.

 

Jean de Saint-Herbot

 

Disponible aux Editions Sainte Jeanne d'Arc, Les Guillots,  18260 VILLEGENON

 

08/01/2014

Les Brigades Internationales de Franco

 

(Sylvain Roussillon, Editions Via Romana)

 

 

 

franco, brigadesQuand on parle de la Guerre d’Espagne, on évoque régulièrement le rôle des brigades internationales accourues au secours de la république marxiste espagnole.

 

Le camp nationaliste eut lui aussi ses « brigades internationales », composées de volontaires allemands, italiens, marocains, africains, juifs, irlandais, anglais, portugais, français, …

 

Il y aura même un volontaire chinois combattant dans les rangs de la Légion Condor.

 

Sylvain Roussillon nous livre ici la première étude d’ampleur sur ces volontaires oubliés, sur leurs faits d’armes, leur importance respective, leur itinéraire ultérieur, et leurs rapports parfois tendus avec l’armée franquiste.

 

Disponible aux Editions Via Romana

 

 

 

15/11/2013

L’épopée des Zouaves pontificaux

 

(Méhier de Mathuisieulx, Editions Sainte-Philomène, 25 €)

 

7j67z-4Zouaves.jpgEn 1860, Mgr de Mérode camérier de Pie IX fait appel au général de La Moricière pour réorganiser l’armée pontificale, et défendre l’Etat pontifical contre les révolutionnaires italiens et les troupes de Victor-Emmanuel roi du Piémont. Les soldats pontificaux sont écrasés à Castelfidardo le 18 septembre 1860 par les troupes piémontaises.

Devant ce désastre les volontaires accourent de tous cotés pour défendre la Papauté, et le premier janvier 1861, le bataillon des Zouaves pontificaux est créé. Les principaux volontaires sont français, belges ou hollandais. Ce bataillon se battra avec courage jusqu’a la disparition des états pontificaux en 1870.

Cette épopée passionnante nous montre à l’œuvre de véritables croisés qui combattront et mourront sans hésiter pour Dieu et la papauté.

Le ton agréable et la chaleur qui se dégagent de ce récit lui donnent un caractère vivant qui  nous donne l’impression de voir se dérouler les combats devant nos yeux.

La présente réédition de cet ouvrage paru initialement en 1913 est augmentée de notes, de photographies et de cartes qui viennent compléter le livre original par des découvertes historiques plus récentes.

Un ouvrage de référence qui devrait figurer dans toute bibliothèque contre-révolutionnaire.


Jean de Saint-Herbot


Disponible aux Editions Sainte Philomène

05/11/2013

Armand de La Rouërie

 

(Alain Sanders/Jean Raspail, Atelier Fol’fer éditions, 23 € franco)

 

LaRouerie_article.jpgAprès une jeunesse dissolue, Armand de La Rouërie (1751-1793) gentilhomme breton rêvant de gloire et d’honneur s’embarque au début de l’année 1777 sur le navire américain Morris, pour rejoindre les rangs des Insurgents qui combattaient pour l’indépendance de l’Amérique.

 

La Rouërie espère ainsi pouvoir relancer sa carrière militaire qui avait été brisée suite à son duel contre le comte de Bourbon-Busset, les duels étant interdits sous l’Ancien Régime.

 

Présenté au Congrès américain le 10 mai, il ressort avec le grade de Colonel, et rejoint le général Washington qui l’autorise à lever un corps de partisans. Vont alors s’enchaîner de nombreuses batailles et campagnes, dans lesquelles le « Colonel Armand » va prouver sa valeur et son courage, ce qui lui permettra d’être promu général en 1783. La guerre d’indépendance terminée, il rentre en France pour se rendre compte que La Fayette, appuyé par la maçonnerie, s’est approprié toute la gloire militaire de la guerre d’indépendance. « La guerre terminée, les francs-maçons de France et d’Amérique se sont mis d’accord pour faire de La Fayette le grand héros maçonnique des deux continents. » (page 73).

 

La Rouërie va alors s’attacher à défendre les libertés bretonnes. Cependant, les débuts de la Révolution française vont faire de lui l’un des défenseurs acharnés de la Monarchie.  Il va ainsi être le moteur de l’Association bretonne, qui marquera les débuts de la lutte contre-révolutionnaire, et sera à l’origine de la Chouannerie. Malade, il mourra en janvier 1793 en apprenant la mort du Roi.

La figure de La Rouërie est intéressante, car elle montre comment un jeune militaire de la fin du XVIII ème siècle, que rien ne disposait à cela, va tout sacrifier pour la défense de la Monarchie chrétienne, et devenir ainsi l’un des premiers héros de la Contre-révolution.

 

Cet ouvrage sympathique rend hommage à ce héros oublié de la guerre d’indépendance américaine, qui mourra par fidélité envers l’ancienne France, et servira de modèle à de nombreux contre-révolutionnaires ultérieurs.

 

Les contre-révolutionnaires actuels doivent se pencher sur l’histoire de leurs prédécesseurs, qui ont défendu l’honneur français contre la révolution apatride de 1789, car pour bien préparer l’avenir, il est nécessaire d’étudier le passé.


Jean de Saint-Herbot


Disponible aux Editions Atelier Fol'fer