Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2013

LA PROPHÉTIE DES PAPES

Un ouvrage de circonstance puique Benoît XVI semble remplir
la 111ème et dernière devise des papes et antipapes de la prophétie attribuée à s. Malachie (de Gloria olivae),
qui se termine ensuite par :
« Dans la dernière persécution de la sainte Eglise romaine siégera Pierre Romain qui paîtra ses brebis au milieu de nombreuses tribulations.
Ces tribulations passées, la cité aux sept collines sera détruite, et le Juge terrible jugera son peuple. »

LA PROPHÉTIE DES PAPES
attribuée à saint Malachie, étude critique.
Reproduction fac-simile, 2 vol. 880 p., 45 €
par l'abbé Joseph Maître, 1901, avec imprimatur de 1898
Lire la table du tome I :
Lire la table du tome II :

Certainement l'étude la plus approfondie, la plus mesurée et la plus pondérée jamais écrite sur cette mystérieuse prophétie qui a fait couler beaucoup d'encre. L'auteur y montre beaucoup d'objectivité, allant aux sources de tous les grands auteurs en ayant parlé au cours de l'histoire.
"L'abondance des matières m'a forcé à faire deux volumes au lieu d'un. Dans le premier, me plaçant au point de vue critique, j'examine les questions générales : surtout j'étudie l'Autorité et l'Authenticité, les Principes d'Interprétation et la Fin de la Prophétie, ainsi que les nombreuses Objections qui se rattachent à ces divers sujets. Dans un autre volume, je traite de la Réalisation des différentes devises au point de vue historique. Je n'ai eu que deux choses en vue dans tout mon travail : servir la vérité, et contribuer, pour ma faible part, â l'édification des autres." J. Maître
 
Voici un extrait de sa conclusion générale :
"A défaut de la raison, il semble donc que nous puissions invoquer le témoignage de la Révélation pour affirmer que le changement du bien au mal s'effectuera dans les derniers temps avec une promptitude surprenante. C'est alors en effet que le Diable, qui nous était représenté comme enchaîné, sera déchainé pour un peu le temps, et l'on reconnaîtra sa terrible puissance à la facilité et à la rapidité avec laquelle il changera sur terre la face des choses.
Tout parait ainsi concorder, dans l'état actuel des choses, dans les convenances que reconnaît la simple raison, dans les données enfin de la Révélation, pour nous faire entrevoir une prochaine et définitive solution de la grande question de la vie sur terre. — Et non seulement nous pouvons en conclure que le temps est proche, que le second avènement de Jésus ne se fera pas longtemps attendre, mais dans le détail nous trouvons une correspondance remarquable entre les grandes périodes qui se partageront l'histoire de l'Égrise dans les temps à venir d'après l'Apocalypse, et les séries d'événements que nous laisse entrevoir la succession des devises futures dans la Prophétie des Papes.
Nous ne pouvons donc voir dans l'objection sur la durée du monde une difficulté capable de faire révoquer en doute l'autorité des devises.
Cette objection même est plutôt pour nous une raison nouvelle de reconnaître la parfaite convenance de la Prophétie des Papes. En l'étudiant en effet nous avons eu l'occasion de consulter, non pas une vague sentimentalité, non pas des raisons plus ou moins probables, mais l'enseignement même contenu dans nos Livres saints. — Et si les conclusions que nous avons cru devoir en tirer restent encore entourées d'une certaine obscurité, toujours inhérente aux prédictions de l'avenir, nous sommes cependant forcés de convenir que les expressions et les symboles prophétiques des Livres saints conviennent beaucoup mieux a signifier la grande proximité du jour du Jugement que son éloignement indéfini.
En nous permettant de sonder les mystères de l'avenir à la lumière d'un écrit qui nous paraît avoir une origine surnaturelle, en cherchant à démontrer l'autorité, l'authenticité, à établir les principes d'interprétation et la fin véritable de la Prophétie des Papes, nous n'avons pas voulu faire œuvre d'indépendance; bien au contraire, il nous a semblé que cette prophétie réunissait tous les titres propres à commander le respect.
Pendant près de quatre-vingts ans après sa publication par Arnold de Wion en 1595, elle a été, nous l'avons vu, l'objet de la vénération universelle, même à Rome, la ville des Papes ; ses légendes se sont successivement réalisées, surtout depuis la fin du dix-huitième siècle ; son enseignement et sa manière de qualifier les différents Papes, revêtent toujours un caractère profondément religieux ; c'est enfin avec une précision vraiment extraordinaire (même pour les temps antérieurs à sa publication), qu'elle caractérise et juge les phases les plus délicates de la vie de l’Église."
 
Ecrit en 1901, le lecteur constatera que les interpréatations des dernières devises auxquelles s'est risqué l'auteur, sont parfois fausses, ce qui prouve que les prophéties ne nous permettent pas d'annoncer l'avenir dans ses détails, mais elles servent à éclairer les âmes lorsque les évennements décrits se produisent.
Serions-nous entré avec cette démission de Benoît XVI, dans "la dernière persécution de la sainte Eglise romaine" qui se terminera par le règne du dernier pape Pierre Romain, comme l'indique cette prophétie ? Voilà un bon motif pour nous inciter à un fervent Carême pour obtenir de Dieu sa miséricorde et la victoire sur ses ennemis. Ut inimicos Ecclesiae humiliare digneris, te rogamus audi nos !
 
Deux ouvrages importants cités par l'auteur :
 
Vénérable
Barthélémi HOLZHAUSER
INTERPRETATION DE L’APOCALYPSE
Prix : 44.00€
 
M. l’abbé
J.-M. CURICQUE
VOIX PROPHETIQUES, ou signes, apparitions et prédictions modernes
Prix : 70.00€

08:56 | 08:56 | 08:56 | | | | Lien permanent | Lien permanent | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.