Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2010

Le neuvième numéro de "La dernière Bataille" est paru

« L’heure est sombre ! La France a besoin de tous les dévouements. Voulez-vous que nous combattions encore côte à côte, comme au temps où gentilshommes et plébéiens mêlaient leur sang sur les champs de bataille pour constituer la Patrie française que le Perfide est en train de détruire. » (Marquis de Morès)

 

 

 
 

 

834844453_2.jpg


Revue mensuelle

N°9 Octobre 2010

Pour recevoir un numéro spécimen de la revue (format pdf), contactez-nous à l'adresse suivante: dernierebataille@yahoo.fr

Pour vous abonner à la revue, demandez-nous un bulletin d'abonnement à l'adresse suivante: dernierebataille@yahoo.fr

22/10/2010

Les Sociétés secrètes – Leurs crimes

 

(Louis Dasté, Cercle Edouard Drumont)

 

320.jpgOn retrouve la trace de l’existence de Sociétés secrètes depuis l’Antiquité. Toutes ces sociétés reposent généralement sur une initiation, des rites et des mystères.

Au cours des siècles, les Sociétés secrètes se sont rendues coupables de nombreux crimes rituels, assassinats, débauches de toutes sorte, mœurs contre-nature, idolâtries, …

A travers les Mystères Isiaques, les Mystères d’Eleusis, les sectes gnostiques, les Albigeois, sans oublier la Rose-croix et la Franc-maçonnerie, Louis Dasté nous dresse un portrait édifiant des pratiques immorales et des doctrines perverses de ces différentes sectes qui finalement se rejoignent toutes plus ou moins dans leur opposition à tout ordre social basé sur le respect du droit naturel.

Un voyage édifiant au cœur de l’occultisme qui met en évidence la perversité intrinsèque à toute Société secrète.

 

Jean de Saint-Herbot

Disponible au Cercle Edouard Drumont

07/10/2010

Mythologie du Code Napoléon

(Xavier Martin, Editions DMM)

 

images.jpgCet ouvrage est composé de plusieurs études consacrées aux sources du code civil et  aux idées sous-jacentes à ce même code.

On y découvre ainsi la genèse du code civil, à travers les essais infructueux des révolutionnaires dans leur volonté d’unifier le Droit, en supprimant notamment les coutumes particulières.

On reste d’ailleurs atterré par l’intense activité législative entreprise par les révolutionnaires, qui loin de simplifier le Droit, l’a fortement alourdi et complexifié au possible, repoussant d’autant  la réalisation du code civil.

Il faudra attendre l’arrivée de Napoléon Bonaparte au pouvoir, pour que le projet de réalisation d’un code civil soit continué, ce qui aboutira à sa promulgation en 1804.

Xavier Martin étudie ensuite les fondements politiques du Code Napoléon, ainsi que les caractéristiques principales de l’esprit de ce même code.

Un ouvrage passionnant sur les fondements du Droit français actuel et sur l’organisation de la société qui en découle.

 

Jean de Saint-Herbot

 

Disponible aux Editions DMM