Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2010

La fin de l’Empire d’Occident

 

(Amédée Thierry, Editions du Trident)

 

thierry-fin-empire.jpgLa seconde moitié du Vème siècle après Jésus-Christ est une période extrêmement troublée pour les deux Empires Romains.

En Occident, les nations barbares qui ont été agrégées peu à peu à l’Empire ont fini par avoir plus de pouvoir que les Romains de souche, et ont pu naturellement accéder à des postes important dans l’armée romaine.

Ainsi, le Suève Ricimer, devenu maître des milices fait monter successivement sur le trône impérial pas moins de quatre empereurs, qu’il destitue ou assassine quand ils prennent trop d’indépendance.

Après la mort de Ricimer, c’est le Ruge Odoacre qui de simple soldat devient Chef d’Armée, et dépose le dernier Empereur Romain d’Occident Romulus Augustule en 476.

Odoacre dirige ainsi les restes de l’Empire jusqu'à sa défaite face à l’Ostrogoth Théodoric, qui se fait proclamer Roi des Goths et des Romains, ce qui revient à dire Roi d’Italie.

Ainsi finit l’Empire d’Occident, sous la férule des nations barbares qu’il avait auparavant soumis.

Jean de Saint-Herbot

Ouvrage disponible aux Editions du Trident

Les commentaires sont fermés.